Please return following links to the footer:
Designed by SMThemes.com, thanks to: Free WordPress themes, Thrombo and Theme.Today
Thank you for visiting 4ugeek.com
4UGEEK.COM
Geek Power
Test : Dead Rising 4
dead-rising-4_a

Test : Dead Rising 4

La série Dead Rising se rappelle à notre bon souvenir avec un quatrième opus sur Xbox One. Faut-il craquer ? Réponse dans notre test complet de Dead Rising 4.

Cette fin d’année 2016 sera marquée par le retour du côté de la Xbox One de la saga Dead Rising, au gré d’un 4ème volet développé par Capcom Vancouver.

L’occasion de retrouver ce bon vieux Frank West, le personnage principal du 1er opus sorti en 2006.

Alors que le 3ème volet avait été plutôt discuté, Capcom a donc choisi de revenir aux origines de la série avec le héros des débuts et la cité de Willamette, infestée bien entendu par des zombies, le jour même du Blck Friday.

dead-rising-4_c

Dès le prologue du jeu, on retrouve ce bon view Frank, relooké pour l’occasion (avec la voix en VF de Stallone). Il se retrouve au coeur du cauchemar. D’emblée, il va falloir fissa prendre en main certaines des armes combos de ce titre et occire un maximum de zombies.

Le scénario : 10 années se sont écoulées après les fits terribles survenus à Willamette. Frank West est retourné de son statut de héros à la vie plus classique dans la peau d’un professeur à l’université. Quelque peu forcé par un de ses élèves, il va toutefois retourner à Willamette dans l’objectif d’éclairci le passé.

Dead Rising 4 signe le retour des répliques cinglantes qui avaient fait le sel de la série. On retrouve avec un plaisir non feint l’humour décapant de la sage.

On trouvera aussi de multiples clins d’oeil à d’autres univers de jeux vidéo signés Capcom (avec Street Fighter, Megaman…).

Toujours de mise, l’APN permettra de gagner des PP en saisissant des clichés originaux ou bien en se tirant le portrait à coup de selfies.

dead-rising-4_b

Le fun est bien évidemment aussi présent du côté des armes. On peut créer des combos (avec des armes et des véhicules). C’est tout simplement un pur bonheur.

A noter, et ce n’est pas anecdotique, que l’inventaire est maintenant beaucoup plus efficace. Cela permet de passer rapidement d’un type d’arme à l’autre : pour le corps à corps, combat à distance et armes de lancer.

Une pression vers le bas sur la croix de direction permet de régénérer sa jauge de santé à l’aide d’aliment qui peuvent être une boisson, un burger, un caché d’aspirine ou même une bouteille de… vodka.

L’interface est tout bonnement irréprochable, ce qui contribue évidemment à l’efficacité du gameplay et au plaisir de jouer.

Si l’on trouvera de nombreux points communs avec le 1er opus, la difficulté a malheureusement été (trop) revue à la baisse. Probablement histoire de démocratiser le jeu.

Las armes combos sont ainsi parfois bien trop puissantes et de surcroît accessibles d’entrée de jeu. La généreuse barre de santé de Frank le met aussi largement à l’abri.

Par ailleurs, l’aspect chrono propre à la série a été escamoté. Cela permet de vadrouiller à sa guise entre des objectifs principaux. En toute quiétude, on peut donc partir explorer afin de faire gonfler ses PP et acheter de nouvelles compétences. Exit également les « psychos » des précédents volets.

En revanche, Dead Rising 4 offre une très grande richesse dans le domaine des éléments à découvrir, avec une map plutôt bluffante. Elle couvre notamment un immense mall (centre commercial) entouré de de différents quartiers.

Sur le volet technique, Capcom rend une copie très propre, d’autant plus que le nombre de zombies affiches simultanément à l’écran est impressionnant.

Quant à la durée de vie, comptez de 25 à 30 heures.

Dommage en revanche qu’il n’y ait pas de mode coop permettant de faire la campagne dans le multi. On peut toutefois évoluer avec trois acolytes, mode dans lequel il faudra réussir des objectifs en un temps donné.

dead-rising-4_d

Conclusion

Difficile de bouder ce Dead Rising 4 pour qui aime la série. Capcom a eu la bonne idée de revenir aux bases de la saga sur de nombreux points. Dommage tout de même que le défi ne soit pas plus corsé. Le jeu reste un excellent défouloir parfaitement ficelé et maitrisé techniquement.

4 comments to Test : Dead Rising 4

  • Manekineko  says:

    une bonne source qu’ils reviennent aux sources
    mais pas sur que ça soit suffisant pour me faire craquer

  • DandyWahrol  says:

    complètement déjanté et j’adore.

  • Marmotte18  says:

    c’est un grand défouloir et ça ne peut pas faire de mal

  • robzombi  says:

    pas assez de renouveau

    donc je dis non !

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>