Please return following links to the footer:
Designed by SMThemes.com, thanks to: Free WordPress themes, Thrombo and Theme.Today
Thank you for visiting 4ugeek.com
4UGEEK.COM
Geek Power
Test : Destiny Le Roi des Corrompus
Destiny_Le_Roi_des_Corrompus_4ugeek_g

Test : Destiny Le Roi des Corrompus

Sorti il y a maintenant un an, Destiny a droit à une extension majeure censée bonifier le jeu, apporter du contenu et renouveler les mécaniques de gameplay. Pari réussi ? Réponse dans notre test complet de Destiny Le Roi des Corrompus (testé sur PS4).

C’est suite à un marketing très dynamique que Destiny est sorti en septembre 2014. S’il disposait d’une technique FPS redoutable, il a vite fait de lasser certains joueurs à cause d’un contenu trop répétitif et d’une histoire non contextualisée.

Il y a bien eu deux DLC sortis ensuite pour apporter leur lot de renouveau en termes de contenu. L’extension « Les Ténèbres souterraines » s’est révélée plutôt décevante tandis que le DLC « La Maison des Loups », sorti ensuite, s’est montré plus convaincant.

Ces extensions ont bien apporté des missions de campagne, d’Assaut, de Raid ainsi que de nouvelles cartes pour le multi. En revanche, elles n’ont pas fait évoluer les mécaniques de jeu et la manière de faire progresser les persos.

Le Roi Corrompu arrive avec la promesse de remettre les choses à plat, en plus d’apporter du contenu supplémentaire. En promettant monts et merveilles, on était donc en droit d’attendre beaucoup de cette extension.

Dans cette optique, Bungie n’a d’ailleurs pas hésité à écouter les complaintes des joueurs.

Destiny_Le_Roi_des_Corrompus_4ugeek_h

Histoire : corrompre pour mieux se venger

Dans Le Roi des Corrompus, direction les anneaux de Saturne et plus précisément le vaisseau d’Oryx, un Cuirassé de la Ruche. Le père de Cropta (le boss du raid « La Chute de Cropta »), qui rumine son mal en patience, est désireux de venger feu son fils.

Destiny_Le_Roi_des_Corrompus_4ugeek_a

Vous avez bien lu, Bungie a mis les petits plats dans les grands pour proposer un véritable scénario en vue de tenir le joueur en haleine. C’est bien vu, d’autant plus que l’arc narratif est introduit avec force cinématiques qui démontrent de réels efforts réalisés en termes de mise en scène.

Rappelons toutefois que la version originale de Destiny proposait bien une histoire plutôt riche et complète. Mais, elle n’était pas vraiment contextualisée dans le jeu puisqu’il fallait la découvrir via l’application mobile compagnon ou bien le site du jeu. Autant dire que de nombreux joueurs étaient donc passés à côté des détails de tout ce contenu.

Oryx se met à corrompre les races d’ennemis historiques des Gardiens pour constituer son armée. On retrouve donc des Vex, des Déchus et autres Cabals corrompus (un look zombie obtenu avec un skin appliqué aux races connues). Toutefois, ils disposent de leurs propres capacités et apportent de ce fait du renouveau lorsqu’on en viendra à les affronter. A noter que pour venir à bout des Corrompus, les joueurs ont accès à de nouvelles doctrines.

Destiny_Le_Roi_des_Corrompus_4ugeek_d

Le contenu

L’immense vaisseau d’Oryx apparaît bien comme un nouveau terrain de jeu. Mais, c’est aussi l’arbre qui cache la forêt et on va devoir encore fréquemment arpenter les mêmes endroits.

Précisons toutefois qu’on débloquera 3 nouveaux Assauts (4 sur PS4, grâce à l’exclu jusqu’en avril 2016 de « La Chambre des Echos ») qu’on devra finir plusieurs fois dans différents modes afin de récupérer armes et armures. Le contenu est aussi étoffé d’un Raid ainsi que de nouvelles cartes et modes multijoueur. On trouvera 7 maps pour le PvP.

Heureusement qu’il y a tout ce contenu car la campagne est bien trop courte. Comptez en effet trois heures environ pour la boucler.

Destiny_Le_Roi_des_Corrompus_4ugeek_e

Refonte de l’évolution des personnages

Bungie s’est bien attaqué à un maximum de compartiments pour insuffler une nouvelle dynamique à son MMO-FPS.

Mais, la nouveauté qui devrait le plus plaire aux joueurs est relative au système de Lumière qui a eu droit à une refonte complète.

Avant, il était nécessaire de faire évoluer son perso jusqu’au niveau 20 (avec des missions et en sulfatant des ennemis). Pour atteindre le niveau 34, il fallait faire évoluer le niveau de Lumière des pièces d’armure. A cet effet, les Raid coopératifs à 6 joueurs étaient incontournables. C’était donc loin d’être une promenade de santé et de nombreux joueurs restaient alors bloqués sans pouvoir atteindre le niveau 34.

La nouvelle extension remet les choses à plat puisqu’on peut maintenant atteindre le niveau maximal de 40 d’une manière traditionnelle. Un niveau de Lumière existe toujours mais est obtenu avec la moyenne de l’attaque et de la défense. C’est beaucoup plus censé, même si on n’évite pas les écueils précédents. Collecter pour s’équiper reste en effet incontournable.

Destiny_Le_Roi_des_Corrompus_4ugeek_c

Des bémols ?

Si Le Roi des Corrompus est proposé à 40 euros (un prix plus élevé que les extensions précédentes), c’est somme toute justifié. Le jeu offre un contenu conséquent et une véritable refonte des mécaniques du jeu et de l’évolution des personnages.

La campagne solo est beaucoup trop courte. Mais c’est compensé par un contenu conséquent à débloquer ensuite.

Reste que le joueur qui ne mettra pas la main à la bourse pour acquérir ce DLC pourrait être contrarié. En effet, il n’aura plus accès aux missions héroïques du jour et à l’Assaut Nuit-Noire de la semaine. C’est plutôt regrettable.

En effet, le niveau 40 est requis pour accéder à ce contenu. Or, sans le DLC Le Roi des Corrompus, impossible de l’atteindre.

Notre Verdict

Malgré son aspect FPS impeccable et de nombreux aspects séduisants, Destiny avait fini par lasser de nombreux joueurs au fil des mois. On se retrouvait pris dans des Assauts répétitifs afin de collecter des équipements et farmer avait pris le pas sur tout le reste.

Les deux DLC sortis entre temps n’ont pas réussi à redynamiser suffisamment le titre de Bungie.

En revanche, Le Roi des Corrompus arrive avec de nouvelles intentions louables. Certes, tout n’est pas parfait. Mais, force est de constater que la mayonnaise pourrait cette fois-ci prendre sur le long terme. Bungie a su se montrer à l’écoute, tant et si bien qu’on apprécie de replonger dans ce MMO-FPS. Il constitue également une porte d’entrée idéale pour ceux qui n’y avaient pas encore joué (pour ces derniers, il faudra acquérir l’édition « Légendaire » pour avoir tout le jeu (la version PS4 donne accès à 3 mois gratuits sur le PS+)).

6 comments to Test : Destiny Le Roi des Corrompus

  • DandyWahrol  says:

    Bonne nouvelle et bon test.
    Mais je trouve les tarifs exagérés : 40€ le DLC et 60€ pour un jeu amélioré mais sorti quand même il y a un an !

  • Poisy74  says:

    Pas mal, je me tate pour savoir si je lui redonne une chance !

  • Bestini75  says:

    Je vais m’y remettre en espérant que ces nouveautés jouent vraiment sur le long terme. A voir…

  • DannyDog  says:

    la « disparition » du système de Lumière est une bonne chose

    mais au final j’ai report qu’on se trouve quand même à devoir farmer comme des dingues

  • DandyWahrol  says:

    @DannyDog : possible mais il faudra voir sur le plus long terme pouvoir si on ne retourne pas dans du répétitif rapidement… laissons-lui une nouvelle chance. Après tout, c’est quand même Bungie (Halo) derrière. On peut leur faire confiance pour fairer arriver un produit à maturité.

  • BetterCallPaul  says:

    Il y a quand même pas mal de nouveautés. Mais Bungie recycle aussi de l’ancien. Exemple : les Corrompus qui sont les anciennes races avec de simples skins. La Lumière n’a pas non plus complètement disparu…etc

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>