Please return following links to the footer:
Designed by SMThemes.com, thanks to: Free WordPress themes, Thrombo and Theme.Today
Thank you for visiting 4ugeek.com
4UGEEK.COM
Geek Power
Test : Dungeon Travelers 2 : The Royal Library and The Monster Seal [PS Vita]
Dugeaon_Travelers_2_4ugeek_e

Test : Dungeon Travelers 2 : The Royal Library and The Monster Seal [PS Vita]

Dungeon Travelers 2 : The Royal Library and The Monster Seal arrive sur PlayStation Vita, prouvant une nouvelle fois que la petite portable de Sony est bien un eldorado pour de nombreux genres. Edité par NIS America, il s’agit d’un dungeon crawler dans la plus pure tradition du genre, avec une bonne dose de ecchi en plus… dans la plus pure tradition japonaise. Lire notre test complet de Dungeon Travelers 2 : The Royal Library and The Monster Seal.

En 2004, sortait un certain To Heart 2 sur PlayStation 2, un visual novel, suivi d’un spin-off To Heart 2 : Dungeon Travelers en 2011 sur PSP.

Dans les deux cas, le succès est au rendez-vous. Tant et si bien qu’en 2013, une suite voit le jour. Intitulé Dungeon Travelers 2 : The Royal Library and Momon’s Seal, il s’agit à nouveau d’un jeu destiné à la PSP. Une adaption pour la PS Vita voit le jour un an plus tard.

La voici maintenant éditée dans nos contrées grâce à NIS America.

Le jeu est un pur Dungeon Crawler. Pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec le genre, il s’agit d’explorer un donjon, de tuer les ennemis qu’on rencontre, d’éviter les pièges et de dénicher des trésors, le tout à la première personne. Une mécanique simple et bien huilée qui a donné naissance à de nombreux jeux, parfois cultes.

Si vous êtes habitués à des jeux tels que ceux de la série Etrian Odyssey éditée par Atlus, vous ne serez donc pas dépaysé avec Dungeon Travelers 2.

Développé par Aquaplus, le jeu emprunte au genre fantastique, mâtiné ici d’une ambiance assez coquine. Les japonais parlent de ecchi pour ce genre où les petites culottes et décolletés osés sont omniprésents et les propos parfois assez évocateurs. Cela pourra en déranger certains, tandis que d’autres apprécieront ce côté décalé. A noter que la version destinée à l’occident a été édulcorée de ce côté-là, histoire de ne pas trop choquer…

Dugeaon_Travelers_2_4ugeek_b

Le Royaume de Romulea est en péril à cause de monstres qui le menacent. On incarne un certain Fried qui aura pour mission de nettoyer les donjons à la tête d’une escouade composée exclusivement par la gent féminine. Il va s’agir d’enrôler différentes donzelles pour obtenir l’équipe la plus complète et éclectique qui soit. Les personnages sont classés par classes de base (mage, domestique, héroïne méconnue, parieuse, éclaireuse…) mais aussi en classes intermédiaires (guerrière, guérisseuse, marionnettiste, prêtresse, chanteuse…)

Les phases de combat se font au tour par tour. Mais, avant cela, le level-up sera crucial pour être en mesure de venir à bout des boss les plus coriaces (et ils sont nombreux). Cela passe évidemment par les points d’XP. Mais, on va aussi être en mesure d’absorber l’ennemi vaincu. Lorsqu’un certain nombre d’entre eux a été absorbé, on crée alors un Seal Book qui pourra équiper l’une de vos comparses. Il l’informera sur les monstres à occire, tout en lui octroyant de nouvelles capacités au combat.

Il va également s’agir d’équiper les membres de votre team.

Dans l’ensemble, toutes ces mécaniques sont plutôt très classiques. Mais, c’est aussi ce qui fait l’intérêt de ce Dungeon Travelers 2. On est certes sur une formule classique mais aussi éprouvée et ultra efficace.

Ca fonctionne à merveille et on plonge, non pas dans les décolletés, mais dans cet univers fait de dédales. Une carte permet de garder une trace des passages parcourus dans les labyrinthes. Véritable fil d’Ariane, elle est la bienvenue pour s’y retrouver.

Les graphismes sont très soignés et mélangent habilement 3D (pour les environnements et les effets) et 2D (pour les personnages et les ennemis).

Une des autres forces de ce jeu provient de sa durée de vie qui se compte en dizaines d’heures.

Autant le dire de suite, on en a pour ses sous, pour peu qu’on apprécie le genre.

Dugeaon_Travelers_2_4ugeek_c

Notre verdict

La PS Vita est l’hôte d’un nouveau titre en provenance du Japon. Une nouvelle pépite pour les fans de Dungeon Crawler. Si les petites culottes sont bien présentes, il ne s’agit pas de divertir le joueur faute d’un contenu vidéoludique intéressant. En effet Dungeon Travelers 2 : The Royal Library and The Monster Seal réussit à s’approprier les codes du Dungeon Crawler avec maestria.

2 comments to Test : Dungeon Travelers 2 : The Royal Library and The Monster Seal [PS Vita]

  • Mazette74  says:

    je suis d’accord
    inutile de changer les mécaniques d’un jeu quand elles sont aussi efficaces

  • DandyWahrol  says:

    du lourd pour ma petite vita que j’aime toujours autant

    ohhhh yesssssss

Leave a reply Cancel reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>