Please return following links to the footer:
Designed by SMThemes.com, thanks to: Free WordPress themes, Thrombo and Theme.Today
Thank you for visiting 4ugeek.com
4UGEEK.COM
Geek Power
Test : Metroid : Samus Returns [3DS]
Metroid-Samus-Returns_4ugeek_a

Test : Metroid : Samus Returns [3DS]

En 1992, La Game Boy accueillait Metroid II : Return of Samus. Le titre, qui perd son chiffrage romain pour l’occasion, revient sur 3DS sous le nom de Metroid : Samus Returns. De quoi émoustiller les fans de la franchise. A tort ou à raison ? Réponse dans notre test complet du jeu.

C’est avec beaucoup d’espoir qu’on attendait le retour de la chasseuse de prime dans la licence Metroid de Nintendo.

La firme de Kyoto a préféré développer un remake d’un des titres plutôt que de donner une suite à Metroid Fusion.

En premier lieu, on constate d’emblée que Metroid : Samus Returns flatte la rétine avec ses graphismes en 2.5D. Avec la 3D stéréoscopique ON, les effets de profondeur entre les différents plans sont parfaitement réussis. De quoi immerger le joueur dans ce nouveau titre.

Une immersion qui est également au rendez-vous grâce à la bande son avec du Surface of SR388 (composé par Daisuke Matsuoka & Kenji Yamamoto) issu du titre d’origine. Une véritable réussite qui emprunte également à d’autres titres tels que Super Metroid.

Notre chère héroïne peut toujours tirer des balles et se transformer en boule afin de passer les passages les plus étroits. Mais, elle gagne de nouveaux mouvements et des compétences en sus.

Il devient dorénavant possible de lancer une contre-attaque suite à une offensive de l’ennemi, avec un coup de canon, de bondir sur un mur, de viser un ennemi en particulier (maintien d’une gâchette), de se suspendre à des rebords ou bien de lancer différents types de missiles.

Ce gameplay étoffé ajoute au plaisir du jeu de manière incontestable.

Nerveux, le gameplay bénéficie d’une prise en main aux petits oignons.

Au registre des nouveautés, la jauge répondant au nom d’Aeion fait son apparition.

On peut, durant le jeu, glaner 4 aptitudes différentes.

Il va donc falloir conjuguer ses efforts avec la gestion de la jauge qui se vide assez rapidement, les 4 aptitudes et les autres mouvements de base.

Tout cela dans l’optique de venir à bout de 40 Métroids afin de récupérer leur ADN.

On ne s’ennuie guère dans ce Metroid : Samus Returns, tant il est prenant. Il faudra compter un peu plus de 10 heures pour boucler le jeu.

Notre verdict

Metroid : Samus Returns est une franche réussite. Immersion garantie grâce à des graphismes de haute volée sur 3DS, une bande son fabuleuse et un gameplay parfaitement maitrisé.

3 comments to Test : Metroid : Samus Returns [3DS]

  • Marmotte76  says:

    Je l’attendais, Nintendo l’a fait et je suis heureux . :)

  • GAFA  says:

    on n’est pas encore sur l’égalité homme femme dans les JV

    Mais Metroid y contribue

  • HemoroidReturns  says:

    il bon ce Metroid
    très bon même yeeeesssssss

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>