Please return following links to the footer:
Designed by SMThemes.com, thanks to: Free WordPress themes, Thrombo and Theme.Today
Thank you for visiting 4ugeek.com
4UGEEK.COM
Geek Power
Test : PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness
psycho-pass-mandatoory-happiness_4ugeek_a

Test : PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness

Attendu de pied ferme par tous les adeptes de l’anime dont il est tiré, PSYCHO-PASS : Mandatory Happiness est disponible sur PS4 et PS Vita. De quoi ravir les fans de visual novels ? Réponse dans notre test complet.

En 2012, l’anime PSYCHO-PASS avait suscité un réel engouement. Deux saisons avaient réussi à l’asseoir et à lui assurer une notoriété indéniable.

La voici donc adaptée avec un jeu vidéo majeur développé par le studio de 5pb et édité par Nis America.

L’histoire du jeu nous projette dans un Japon dystopique en 2112 avec un Big Brother à la sauce nippone dénommé Sibylle. Il s’agit d’un système informatique capable d’évaluer chaque individu de la société japonaise. Son analyse fait l’objet d’un rapport consigné dans un immense codex baptisé Psycho-Pass.

Evalués, les individus y disposent de la Teinte qui est une représentation visuelle du niveau de stress d’un individu et du Coefficient de criminalité. Comme son nom l’indique, celle-ci est une estimation de la propension d’une personne à passer à un acte criminel.

Cette dernière valeur est essentielle puisqu’il va finalement avoir un impact sur la vie de la personne. Si ce Coefficient est élevé, elle sera ainsi soumise au contrôle des agents du Bureau de la Sécurité Publique. Ceux-ci sont divisés en deux catégories : d’une part les Exécuteurs qui chargés des investigations et de l’arrestation des criminels et d’autre part les Inspecteurs, qui encadrent, eux, les Exécuteurs.

Que les aficionados de l’anime soient rassurés. On retrouve bien tout cela dans l’adaptation vidéoludique. On peut même dire que la retranscription est ultra-fidèle à l’anime. Le jeu couvre la première saison de l’anime.

Mais, que les néophytes de l’anime soient également rassurés. On peut très bien jouer à PSYCHO-PASS : Mandatory Happiness sans avoir vu d’épisodes de l’anime ou lu les mangas. Il y a en effet une base de données qui répertorie toutes les informations essentielles sur les personnages du jeu ainsi qu’une introduction qui vous fournira les clefs de cet univers dystopique.

Le jeu s’inscrit dans la lignée du genre visual-novel, très populaire au Japon mais encore loin d’être en vogue en Occident. Ce genre regroupe a toutefois été largement popularisé par la série des excellents Ace Attorney mais aussi par les géniaux DanganRonpa.

On est en présence d’un jeu de type livre interactif. Focalisé sur l’histoire, il nous projette dans son univers via des dialogues et une myriade de personnages qui viennent peupler son univers. L’immersion est garantie grâce à l’histoire très convaincante ici.

On choisit initialement d’incarner l’un des deux agents de la Division 1 de la brigade criminelle. Il y a Nadeshiko Kugatachi qui est un Inspecteur très sérieux et flegmatique et dont tous les souvenirs ont été effacés et Takuma Tsurugi, qui se situe aux antipodes. Doté d’un caractère bouillonnant, ce dernier est à la recherche d’une amie d’enfance disparue.

psycho-pass-mandatory_happiness_4ugeek_c

Les dés sont jetés et il va s’agir d’enquêter sur différentes affaires, avec un fil rouge qui les unit toutes. Nous n’en dirons pas plus à ce stade, l’histoire étant névralgique dans tout bon visual-novel qui se respecte. Pour le plus grand bonheur des fans de la série (d’aucuns parleront de fan-service), on va être amené à rencontrer de nombreux personnages déjà croisés dans l’anime. Les enquêtes et l’histoire générale sont parfaitement tissées.

Le jeu hérite de plusieurs fins. C’est le choix entre plusieurs options au cours du jeu qui mènera à l’une ou l’autre. Mais attention à ne pas voir sa Teinte diminuer en cours de partie, faute de quoi ça sera la case Game Over.

Si l’histoire est irréprochable dans sa construction, l’immersion est également assurée par la bande originale de qualité, empruntée pour l’occasion à l’anime.

psycho-pass-mandatory_happiness_4ugeek_b

Notre verdict

Fidèle à l’anime dont il est tiré, PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness livre un histoire qui ravira les fans de la série et de visual-novels plus globalement. L’intrigue se tisse dans cet univers passionnant et on est conquis par la narration. De surcroît, le jeu s’adresse aussi bien aux fans de la série qu’aux nouveaux venus dans son univers. Précisons tout de même qu’il est nécessaire de maîtriser la langue de Shakespeare pour y jouer.

Le jeu est disponible sur PlayStation 4 (version testée) et PS Vita. Un mouture Steam devrait être lancée courant 2017.

Vous pouvez suivre l’actualité propre à ce jeu via son site officiel.

One comment to Test : PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness

  • DandyWahrol  says:

    ça me donne bien envie tout ça

    vous conseillez plutôt d’y jouer sur PS4 ou bien PS Vita ?

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>