Please return following links to the footer:
Designed by SMThemes.com, thanks to: Free WordPress themes, Thrombo and Theme.Today
Thank you for visiting 4ugeek.com
4UGEEK.COM
Geek Power
Test : Super Mario Maker [Wii U]
Super_Mario_Maker_4ugeek_c

Test : Super Mario Maker [Wii U]

Dévoilé à l’E4 2014, Super Mario Maker est là (il s’agit d’une exclusivité Wii U), prêt à vous introniser level designer du jeu emblématique de la firme de Kyoto. Reste-t-il aussi vidéoludique que les Super Mario Bros. 2D dont il est l’héritier ? Réponse dans notre test de Super Mario Maker.

E4 2014 : Nintendo dévoile Mario Maker. Le jeu n’emballe pas forcément les foules avec un aspect assez enfantin et limité. Mais, c’était sans compter sur le talent des lever designers d’AED (le studio de développement principal de Nintendo) pour revoir leur copie. Le « Super » accolé au titre par la suite n’est d’ailleurs pas galvaudé. Entre les premières esquisses aperçues et la copie finale, objet de ce test, un pas a bien été franchi.

Le jeu est né dans l’esprit d’un certain Shigeru Miyamoto qui a eu l’idée de mettre un objet créatif entre les mains des joueurs pour célébrer le 30ème anniversaire du plombier le plus célèbre au monde.

Super_Mario_Maker_4ugeek_d

Le jeu est un vibrant hommage aux Super Mario Bros. 2D qui restent gravés dans l’esprit de millions de joueurs dans le monde. Avec un level design exemplaire, ils ont contribué à forger l’image de Nintendo, cet orfèvre ès-game design.

L’objectif est donc de proposer une véritable expérience de level designer à tout joueur et de découvrir par la même occasion l’envers du décor. Chaque joueur va devenir acteur en contribuant d’une certaine manière à l’épopée Super Mario Bros (grâce à une composante de partage). En plus d’être pédagogue (on comprend mieux les choses et que la simplicité d’un niveau est souvent loin d’être triviale), l’expérience se veut effectivement communautaire. En effet, l’intérêt serait limité s’il n’y avait pas la possibilité de partager ses créations. Et évidemment, si vous pouvez partager, vous pouvez évidemment découvrir des niveaux proposés par d’autres créateurs en herbe du monde entier.

Bien entendu, Super Mario Maker n’est pas le premier jeu à proposer une telle possibilité avec un éditeur de niveaux. On pense bien entendu aux jeux de la série LittleBigPlanet (signés du studio britannique Media Molecule). Mais, Nintendo aborde les choses à sa manière.

Ici, nulle envie de castrer la créativité d’un néophyte en le noyant dès le départ sous une tonne d’items à utiliser. Nintendo les distille au fur et à mesure. Ainsi, le joueur apprend à exploiter à la perfection chaque élément. En tout, il faudra 9 jours afin de disposer de tous les éléments. Ce n’est en rien frustrant mais plutôt bien vu et didactique.

Concrètement, on pose ce qu’on désire sur une surface quadrillé au gré de ses propres envies et de son imagination débordante (ou non). Votre outil de création est le GamePad par lequel tout se fait du bout du stylet. On crée donc via la mablette tandis qu’apparait à l’écran une main tenant un stylet et reproduisant en temps réel ce que vous faites. Cela permet à d’autres personnes de voir ce que vous faites sur l’écran TV et vous permet également de prendre du recul par rapport à ce que vous créez sur le petit écran du GamePad.

Super_Mario_Maker_4ugeek_b

Au-delà du nombre d’items qui multiplient les possibilités, il y a tout un tas de secrets à découvrir. On pourra par exemple placer des pièces dans un tuyau qui ne cessera alors d’en relâcher de manière continue. Il y a aussi la plante carnivore qui se met à cracher du feu dès qu’on la titille du stylet. En résumé, les possibilités sont innombrables et il est impossible de toutes les lister. Ce n’est d’ailleurs pas le but puisque la découverte fait aussi partie du plaisir.

A noter la présence de la sonothèque qui permet d’ajouter une note de fun et musicale surtout à vos créations. Pour ce faire, elle permet d’intégrer des bruitages dans les niveaux ou bien même d’en créer soi-même.

Si la création est centrale dans Super Mario Maker, c’est aussi un jeu. On va ainsi pouvoir découvrir les pépites singulières, l’occasion aussi de s’en inspirer pour ses propres niveaux.

Super_Mario_Maker_4ugeek_a

On trouve ainsi le mode « Liste des Stages » qui permet de trouver des niveaux via différents filtres, au gré de vos envies. Il y a les « Nouveautés » pour les derniers ajoutés ou encore les « Classés par étoiles » pour ceux qui ont été récompensés et les « En vogue » pour ceux qui bénéficient d’une très grande popularité.

Nintendo propose aussi ses niveaux (une centaine). On pourra s’y frotter via le mode « Défi des 10 Mario ». Dix vies pour huit niveaux (pris au hasard) : voilà pour le principe.

Quant au mode « Défi des 100 Mario », il permet de venir se mesurer aux niveaux créés par d’autres joueurs. On choisit parmi trois parcours avec un nombre de niveaux qui varie de 8 à 16 en fonction de la difficulté. Autant le dire de suite, le challenge est alors bien plus corsé et les 100 vies ne seront souvent pas de trop. On se surprend d’ailleurs à rester bloqué face à la difficulté. Dans d’autres cas, il faudra tout bonnement retenir par coeur le parcours pour réussir. Un peu de frustration peut donc apparaître aux entournures.

Un mot sur les Amiibo qui sont ici de la partie. C’est exactement le terme d’ailleurs puisqu’ils permettent de remplacer Mario par le personnage qu’ils représentent. C’est un peu gadget mais c’est aussi assez ludique. A noter l’existence d’un Amiibo sorti simultanément avec le jeu. Il s’agit d’un Mario pixelisé du plus bel effet (un véritable Amiibo collector).

Conclusion

Super Mario Maker est une véritable pépite, un incontournable pour tout fan de jeux vidéo. C’est un parcours initiatique au pays des game designers. Qu’on ait l’âme d’un créatif ou non, il saura vous séduire grâce à sa composante didactique. L’aspect communautaire en fait un titre intarissable. Nintendo a mis dans la main des joueurs un outil créatif dont on n’est pas prêt de voir la fin. Certes, on aurait aimé encore plus (de verticalité dans les niveaux, de possibilités offertes…). Mais, on ne serait bouder notre plaisir avec ce titre que tout possesseur de Wii U se doit d’acquérir.

6 comments to Test : Super Mario Maker [Wii U]

  • DandyWahrol  says:

    Un seul mot : une merveille !

    Merci Nintendo :)

  • Bowser04  says:

    une super idée que ce Super Mario Maker
    même si j’aurais aimé plus de possibilités pour créer au final

  • Peachyboy  says:

    j’adhère complètement aussi au principe

    mais pas assez de temps pour l’exploiter complètement
    je ne vais donc pas l’acheter

  • Psychiatchu  says:

    un must have malgré quelques défauts (les limitations dans les niveaux qu’on peut créer et pas assez de verticalité)

  • CastorSenior  says:

    c’est vrai que c’est un rêve de gamin

    Dommage que ce genre de jeux ne soit pas arriver plus tôt sur la Wii U
    c’est rageant finalement

    j’espère que Big N ne fera pas les mêmes erreurs avec la NXP et que le catalogue sera étoffé dès le lancement

  • MotherForHer  says:

    le jeu utilise parfaitement la GamePad
    dommage aussi qu’une telle exploitation n’arrive que maintenant
    je te rejoins donc aussi @CastorSenior

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>